navigation

Big Bang … 1 août, 2008

Posté par hiram3330 dans : Non classé , 2 commentaires

1407611215.gif

La Voûte Étoilée

 

vient de donner naissance,

 

par scissiparité volontaire,

 

à la Voie Lactée

001.jpg

Désormais la Voûte Étoilée (www.hiram3330.unblog.fr)

 

se consacrera principalement à ses recherches …

 

alors que la Voie Lactée (www.chris.unblog.fr)

 

poursuivra son chemin dans le domaine de

 

l’Imaginaire …

eternitydarrellglidden.jpg

Les deux espaces intemporels

 

restent néanmoins liées … unis …..

 

car l’Espace et le Temps,

 

qui n’existent pas,

 

sont indissociables …….

gompa.jpg

Les Deux en Un

 

seront toujours heureux

 

de votre visite,

 

de vos commentaires,

 

de vos contributions … si vous le souhaitez …..

planeteagua.jpg

Chris

le Premier d’Août 6008

Digression …La NASA révèle l’existence d’un grand nombre de mondes – Documentaire 2016 10 septembre, 2016

Posté par hiram3330 dans : Digressions , ajouter un commentaire

Image de prévisualisation YouTube

Les pléiades 30 août, 2016

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

 

Les

 Pléiades,

Pleiades 

Filles D’Atlas et  Pleioné,

Elles étaient sept sœurs et plus,

En filles, Épouses, mères, amantes,

Elles ont œuvré et ont été persécutées,

Les femmes deviennent libres colombes,

S’éteignent pour mieux rayonner et te parler…

 

Ecoute, écoute ce silence, qui fait jaillir en Toi tant de messages.

Regarde, regarde ces passionnantes lueurs à peine voilées,

Vois, vois ainsi étoiles nous perdurons, dans l’immensité

Entends, entend ce souffle intense de justes volontés,

Comprends, comprends ce sens d’ultime humanité,

Lève les yeux, observe, nous sommes là…….

Pour te guider dans ce voyage merveilleux,

Dans l’exigence inébranlable de tes efforts,

Que Toi seul pourras  à jamais dominer,

Aujourd’hui ne fait que commencer

L’infinie découverte

De la voie lactée

voie-lactee-az-payne

Merci à toi, fille de la côte, pour ce périple …

Gariguette 24 août, 2016

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , ajouter un commentaire

Gariguette

fraise #9

Contrairement aux apparences ce nom de Gariguette ne recouvre pas l’idée « bien de chez nous » qu’il s’agisse là d’une « petite garrigue » … c’est à dire un lieu terrien (et caillouteux) géographiquement sis en bordure de la méditerranée.

Point de chênes kermès, ni de broussailles étouffant l’espace jonché d’épines de pin, encore moins le braiement de milliers de cigales, ou les sauts lilliputiens de hardes de criquet verdâtres.

Pas plus de ces « olivettes » abandonnées, ou de ces oliveraies confites de soins allant de sols dénudés aux arbres séculaires taillés tous les deux ans, au feuillage filtrant la lumière du sud pour garder un brin de fraicheur à l’ombre de leurs frondaisons.

Non il ne s’agit point de cela, ici et maintenant, encore que l’aspect agricole fut présent car ce nom « générique » découvre une « race » de fraise provenant d’une sélection rigoureuse (?!) de la part de l’être humain, voulant ici aussi taquiner, par mesquinerie et par hypertrophie de l’ego, le Créateur de toute(s) chose(s), pour ne pas employer le terme de « Dieu(x) ».

Fruit rouge, aux graines externes, au goût prononcé, à la forme légèrement allongée, cultivé en, et hors sols, ici ou là, ici et là … une espèce particulière appréciée par les consommateurs, les commerçants aussi (si tu vois ce que je veux dire..).

Un fruit que l’on déguste nature, avec un gilet de chantilly, baignant dans un vin rouge local, nageant dans un jus de citron (vert), poudré d’une averse de sucre blanc et roux, accompagnant une savoureuse salade de fruits, enclos dans un fond de tarte, et j’en passe … et pas des pires …

Gastronomie d’un dessert varié qui fait saliver au premier regard.

Gourmandise avivée par la fragrance enivrante.

Gustatif délice d’une ruralité succulente.

La gariguette se laisse faire, parfois en ajoutant une pointe légère d’acidité maîtrisée faisant exploser, en bouche, un arc en ciel de sensations à donner la chair de poule et les frissons du plaisir.

La contempler, la humer, la tâter, délicatement la taquiner de sa langue, en happer les perles de saveur, et nous voilà en train de plonger dans un abîme kaléidoscopique d’intense partage entre elle et nous.

Et « on » nous assène : « il faut manger cinq fruits par jour » !

Comment ne pas se laisser tenter par plus lorsqu’il s’agit de fameuses gariguettes, pulpeuses, gouteuses, d’une infinie douceur que masque à peine une légère âpreté nécessaire à valoriser l’exaltation de nos sens avec bonheur.

Nous voilà « addict »  à ce velouté nous caressant sensuellement, à l’instar d’une étreinte langoureuse et heureuse.

Mais avant tout il faut la cueillir !

Et cueillir un fruit « mûr » reste toujours une expérience nouvelle subtile et raffinée, et source d’un plaisir sans limites.

Cela nécessite une approche aussi rigoureuse que patiente, un regard perçant, un doigté doux, une délicatesse de tous les instants en ce moment de séduction qui nous contraint à la maîtrise de nos instincts alors un zeste exacerbés …

Il faut saisir le fruit sans abimer la plante, écarter les feuilles dans un « effeuillage » tendre et délicat, tourner sans écraser cette masse purpurine qui semble nous exhorter à l’action plus osée et sans timidité.

Enfin il faut savoir le poser sans brusquerie dans l’écrin qui précèdera sa consommation gourmande.

Instant unique, instant magique, instant …

Gariguette, au nom fleurant bon la vérité d’un terroir chaud, reste donc ce que l’on nomme sans poésie dans les « grandes surfaces commerciales » un produit phare en « tête de gondole » (et pas celles de Venise !). Tristesse d’un sort ainsi relégué à un rôle assez vulgaire de starlette éphémère d’une saison.

Pourtant, pourtant …

De toi à moi, de moi à toi : La regarder déclenche la salivation, son arôme vient chatouiller l’odorat, l’impatience grandit jusqu’à l’explosion de sa consommation où nous ne formons plus qu’un …

De moi à toi, de toi à moi : L’arc-en-ciel des saveurs, la découverte de sa texture incomparable, le partage entre elle et nous n’est-il pas une sorte d’accession à un Éden ?

Fusionnel est ce moment hors de l’espace-temps.

En cette seconde d’éternité n’hésite pas à faire comme moi : laisse aller ton regard en quête d’un autre, souriant et complice, qui se niche au sein de la Voie Lactée, et pense, comme moi :

J’aime.

Chris

août 6016

eye

 

Digression … Michel Ange ,une vie de génie ( Par Hussain Dhif ) 15 août, 2016

Posté par hiram3330 dans : Digressions , ajouter un commentaire

Image de prévisualisation YouTube

Livres … juillet 6016 14 août, 2016

Posté par hiram3330 dans : Livre , ajouter un commentaire

Livres

Même ne sachant ni Lire, ni Écrire …

Ce mois ci j’ai épelé avec un grand plaisir, entr’autres :

Δ

le livre de  KEN FOLLETT

 » AUX PORTES DE L’ETERNITE « 

portes eternité

 Δ

le livre de  Tim WILLOCKS

 » LA RELIGION « 

 41lZkValB7L._

Δ

le livre de  Marcello SIMONI

 » La Bibliothèque perdue de l’alchimiste « 

bibliotheque perdue

Δ

le livre de Minette WALTERS

 » L’ombre du caméléon « 

ombre cameleon

 

Livres ... juillet 6016 dans Livre Emoticons-plus.com-21

Chris

juillet 6016

Digression … Sidérale 17 juillet, 2016

Posté par hiram3330 dans : Digressions , ajouter un commentaire

Image de prévisualisation YouTube

Livres … juin 6016 26 juin, 2016

Posté par hiram3330 dans : Livre , ajouter un commentaire

Livres

Même ne sachant ni Lire, ni Écrire …

Ce mois ci j’ai épelé avec un grand plaisir, entr’autres :

Δ

le livre de  J.R. DOS SANTOS

 » CODEX 632 LE SECRET DE CHRISTOPHE COLOMB« 

codex 632_

 Δ

le livre de  Hervé GAGNON

 » MALEFICA la voie du livre« 

 Malefica1

Δ

le livre de  Hervé GAGNON

 » MALEFICA la voie du royale« 

malefica2

Δ

le livre de Hervé GAGNON

«  MALEFICA la voie du sang« 

malefica3

Livres ... juin 6016 dans Livre Emoticons-plus.com-21

Chris

juin 6016

12345...70

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit