navigation

Labyrinthe 31 juillet, 2008

Posté par hiram3330 dans : Silhouettes , trackback

Labyrinthe

 

Etrangeté

.. sur le net fut une rencontre première, entre toi chercheuse et moi cherchant .. pourquoi le contact fut maintenu, je ne saurais le dire, mais il le fut ..

Difficiles débuts où les heurts et les pleurs se mêlèrent souventefois, les humeurs crépitèrent, les paroles écrites tranchèrent .. pourtant, pourtant le contact fut sauvegardé ..

Etrangeté

Masochisme ? Besoin de confrontations sans complaisance .. nécessité de briser une gangue séchée et pesante pour envisager, qui sait, une modification des perceptions …

Finalement c’est la reconnaissance de facettes d’un miroir qui dut maintenir, et faire perdurer, le délicat dialogue entre toi et moi, toi et toi, moi et moi …. curiosité de la rencontre entre des parties kaléidoscopiques d’un soi-même autre …..

Apaisement

Vint enfin l’instant de l’acceptation de soi même au travers le regard muet de l’autre .., ce moment où on se dit, dans le silence de nous même, pourquoi pas après tout, qu’est-ce que je risque ..

Mais le plus réel de cet apaisement fut issu, surtout, de l’appréhension lucide d’une correspondance immatérielle où s’entendre en l’autre, ne pas rejeter sa propre image, se voir dans cette espace brumeux est acquis pas l’esprit domestiqué ..

L’écoute

L’écoute de son intimité au travers des mots d’ailleurs peut être surprenante, pourtant elle est .. et à ce titre l’auto dialogue via son miroir vivant entraîne un dépouillement de scories, une vue moins altérée, un début de digestion d’un passé si présent.

L’envol

Ainsi fut le début, conflictuel, orageux parfois, d’échanges emplis de richesses appréciables, appréciées, partagées.

Les richesses du monologue-dialogue sont parfois surprenantes, mais celles de goûts partagés ne le sont pas moins. Du chocolat à la lecture que de trajets directs et tortueux, mais plaisant dans leurs cheminements.

Les facettes sont nombreuses, multiples, diffuses et même quelquefois confuses .. de la recherche à la quête, de la recette de cuisine au conseil de lecture, du jardinage à la cathédrale, du métier au passé, du sourire et du rire à la nostalgie et aux pleurs, de l’élu au baba après l’ophtalmo, de la lettre sans réponse à la réponse sans lettre, que de choses …. et même l’esquisse, ou plus précisément l’ébauche du commencement du ressenti du « savoir » à la « connaissance » ..

Ah partager sans « enjeux » quel plaisir malgré les écueils et les griffures, les incompréhensions passagères et les ironies taquines .. tout cela dans une certaine sérénité due à l’écoute de soi en entendant l’autre.

C’est donc avec une brassée de sourires, un clin d’oeil malicieux, un souhait sincère d’entamer le bon chemin, celui qui entraîne vers le plus profond de soi, pour tenter de l’amadouer, de le comprendre, mais surtout de l’accepter …. que cette échange, parfois duel, se poursuivra si tu le désires ..

Chris avril 6008

labyrinthechartres.jpg

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit