navigation

Souvenirs 31 juillet, 2008

Posté par hiram3330 dans : Silhouettes , trackback

Souvenirs

 

Deux heures de route au travers d’un brouillard freinant sans peine quelques rayons de soleil téméraires. plus de cent kilomètres, plus de mille journées d’espace et de temps qui s’abolissent, peu à peu, au rythme rapide d’un moteur forcé, de virages devinés au bon moment.

Enfin s’approche la ville repoussant, sans effort, le brume collante pour ne laisser qu’un ciel limpide et tiède.

Après plusieurs détours involontaires je plonge sur la gare où se devine une silhouette reconnue sans hésitation, d’instinct.

D’un coup les images se brouillent, se superposent et s’imbriquent sans difficulté.

Hier et aujourd’hui se mêlent .. l’océan nocturne et la vieille citadelle, un parc ombragé et un jardin en pente, une cité asphaltée et un minuscule hameau, une suze lointaine et une suze présente, une femme-enfant et une femme-femme, La Rochelle et Pau.

Une mer introuvable, le saut d’un mur, une table de bistrot, un feu, une danse, des clichés ratés c’était .. c’était ….

Maintenant l’éclat d’un regard, le son d’une voix ravivent la braise assoupie d’un coin de mémoire.

Les paroles vont et viennent sans heurt, comme si le temps n’existait pas, n’existait plus tandis que l’on part à la recherche de naguère, au détour d’une rue ou à l’angle d’une maison.

Quelle drôle d’impression un peu irréelle flotte en cet instant du mois d’avril, alors que nos pas découvrent ces étroites ruelles qui semblent un peu narquoises, un peu complices ..

Un repas qui s’achève, un café qui chauffe, des cigarettes qui s’échappent en fumée et toujours cet accord tacite, et renouvelé, ce sentiment d’être ailleurs et ici à la fois.

Et déjà la pendule reprend sa course et ses droits, et à nouveau une gare et un regard. Demain, qui sait … mais probablement plus jamais.

Chris 

 

pauchateaupeinture.jpg

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit