navigation

Astrologie 11 avril, 2009

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , trackback

Astrologie

C’est étonnant l’astrologie, personne n’y croit, tout le monde la dénigre, et pourtant combien jettent un oeil subrepticement sur l’horoscope du journal, sur le net, ou l’écoutent à la TSF ….?

Combien d’entre nous, en catimini, regardent faussement indifférent « la prédiction » du jour en se disant :  » j’y crois pas, mais on sait jamais …. peut être est-ce un bon jour pour moi » ….

Mais s’agit-il d’astrologie ou d’horoscope ?

L’horoscope est en fait la « carte du ciel »  à un moment donné (exemple à la date de naissance), on se réfère ainsi aux positions des astres et des planètes à un instant précis par rapport à un lieu précis.

L’astrologie est l’interprétation des données provenant de l’horoscope, dans la mesure ou l’on peut estimer, « croire » que les planètes ont une influence sur notre être. On a ainsi le Thème …

Ça ne date pas de hier, ni même d’avant hier …. c’est une « science » ayant des millénaires de vie, dans des continents différents, par des peuples sans liens géographiques, au sein de « religions » sans rapport direct, bref c’est une constante humaine pour le moins étrange ….. mais lever les yeux au ciel pour en admirer la voie lactée ….. est aussi une constante à celui qui sait regarder, voir …

Douze sont les signes astrologiques liés à des constellations stellaires … Douze dans l’astrologie occidentale … Douze  qui se regroupent, avec frilosité, en quatre séries de trois comme si les nombres parlaient face aux multitudes infinies des diamants visibles dans l’azur de notre ciel.

N’est-ce pas étrange, et pourtant mathématique en partie, que douze constellations furent aux origines « élues » par le regard curieux de l’homme .. n’est-ce pas étrange que le regard microscopique de l’être humain eut discerné dans le ciel macroscopique douze figures imaginaires et réelles pourtant.

Mais qu’importe, l’oeil est l’intermédiaire entre la nuée de galaxies et les tourbillons du coeur et de l’esprit …

Alors pourquoi ? Pourquoi l’influence des astres est-elle  depuis « toujours » source de rêves, et de réalités, de l’humanitude en marche ; pourquoi l’homme a-t-il senti, perçu, frissonné aux influences invisibles du cosmos, scientifiquement prouvées aujourd’hui par les forces centrifuges et centripètes, par l’attraction, le poids, la masse et j’en passe car la physique est loin d’être mon « fort ».

Depuis l’esquisse de conscience de l’être humain le rythme successif des nuits et jours à intrigué, ensuite ou simultanément ce fut la ronde des étoiles qui accompagnait l’insomnie, sans compter ces traits de feu que l’on nomme « étoiles filantes ».

Depuis la « nuit des temps », après que « la Lumière fut », l’homme est fasciné, envoûté … « en-voûté » par ce spectacle féerique qui, très vite pensa-t-il, gouvernait son quotidien … mais aussi son futur.

L’interaction planétaire est une réalité désormais connue, et fait l’objet de découvertes fréquentes … le rôle de la Lune sur les marées, la pousse des végétaux .., les perturbations électro-magnétiques liées aux tempêtes solaires .., nonobstant sur notre planète même les variations diurnes/nocturnes en fonction du lieu où l’on se trouve, les aurores boréales, etc.

Observons sans « a-priori » nos sensibilités humaines à la perception de l’énergie qui constitue le visible et l’invisible de notre quotidien individuel, collectif et environnemental.

Nos pouvons avoir la « chair de poule », sentir nos cheveux et poils se dresser, avoir des chocs dus à l’électricité statique, nous avons une vue brouillée par les ondes de chaleur … mirages, bref notre corps physique  réagit à des stimulus visibles et invisibles, mais il réagit .. Inter-actions entre des champs énergétiques aux sources diverses, notre corps, notre esprit sont sans cesse stimulés, agressés, caressés par d’invisibles « forces » cachées à nos yeux.

Nous le savons, nous l’acceptons consciemment ou pas, nous l’utilisons même parfois et notre « incompréhension » de ce type de « phénomène » ne nous perturbe pas outre mesure : ça existe, je le ressens même si je ne sais l’expliquer rationnellement, même si je n’arrive pas à comprendre les explications « scientifiques » données par des spécialistes ..

Alors l’astrologie … vieille science humaine, provenant de l’observation attentive de l’azur nocturne et des sensations personnelles et collectives … science oui, naguère … aujourd’hui il est vrai que tant de charlatans l’on dénaturée, et la « rationalité » a voulu écraser l’intuition et la sensibilité : et dire que les mathématiques sont basés sur des axiomes ….. indémontrables ….

Alors l’astrologie, qu’est-ce donc finalement ?

Probablement la somme de savoirs de hier à aujourd’hui, la transmission d’une vision sensitive d’une probabilité cachée, la possibilité virtuelle de subodorer le caractère et les perspectives d’un individu, pas de découvrir un avenir tracé … immuable … figé …

La base est astronomique, physique et mathématique … ensuite vient le savoir et la connaissance transmis à travers l’espace et le temps … enfin la sensibilité de celui (celle) qui va apporter son sentiment sur l’ensemble des données et envisager un faisceau d’indications potentielles … La lecture humaine en quelque sorte.

Pas de divination, pas de chemin tracé, pas de fatalité écrite …. une bulle où se retrouvent et se mêlent le caractère, les tendances et les points forts/faibles … c’est déjà beaucoup, mais c’est peu …. peut être une page ouverte pour envisager autrement son demain, en sachant partiellement son soi.

L’astrologie science, ou pas, ne remplace pas l’humain et la quête de son chemin en fonction de lui-même … l’astrologie peut-être permet de regarder autrement le ciel et les étoiles, d’en admirer d’abord  la beauté de cette force qui conduit vers la sagesse pour se perdre, et se fondre dans cette voûte étoilée infinie …….

Chris

avril 6009 

astrologie4.jpg

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit