navigation

Mémoire 30 avril, 2009

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , trackback

Mémoire

Belle capacité humaine .. en premier lieu, plus exactement capacité vivante en général, encore que .. relevant à la fois du « physique » et du « psychique », du « spirituel » encore, une trace du passé, réel ou virtuel, car la mémoire, humaine, est vacillante dans sa vérité.

Mémoire qui a entraîné mon regard sur le passé, il paraît spécieux d’envisager une mémoire du futur, bien que …

Cette faculté est bien étrange par la banalité apparente de son existence ; pour le souvenir matériel, il est simple d’en convenir, n’apparaissent pas de difficultés premières .. on constate, par tous moyens, la présence d’une trace matérielle issue de hier, d’avant hier, de naguère et de jadis.

Vient ensuite l’analyse, puis l’interprétation théorique que nous pouvons donner de ce signe qui nous nargue, bien souvent, pas sa simplicité complexe due à sa présence muette de témoin incongru.

Mais l’interprétation, les interprétations sont effectuées .. chacun y trouve son compte, parfois même se crée une unanimité, y compris dans l’erreur, parfois dans le délire d’envies fantasmées …. et qu’importe la rigueur nécessaire à la matérialité, dite objective, des faits avérés, ou supposés tels.

Existe aussi, surtout pourrais-je dire, la mémoire « immatérielle », celle qui est le kaléidoscope de mes souvenirs, mes souvenirs des cinq sens et des autres … souvenirs qui se bousculent et bégayent dans mon esprit étonné des ces sensations mêlées où je ne discerne plus le vrai de l’imaginaire, un peu comme dans l’écrit que tu lis là.

A moins que ce méli-mélo qui agite mon encéphale, ce magma de neurones connectés, m’indique la relativité des nos trois dimensions reconnues humaines, pour m’entraîner vers les univers qui se côtoient, se mêlent, se chevauchent, s’interpénètrent, voire qui sont parallèles …. tous ces passés en devenir qui furent miens, simultanément, et différents des tiens globalement, ceux de ta propre mémoire incertaine.

Mémoire, mémoire d’un passé, de passés, du futur et même de l’instant, fugace, qui ne fait que traverser telle une météore le hier d’aujourd’hui vers le demain de maintenant …

Sur l’écran noir de mes …. comme pouvait le chanter Nougaro j’entr’aperçois à la limite de mon champs visuel des brisures d’images, des tronçons de sons, de fragrances en traces, des zestes de sensations sensuelles fantomatiques, un bouquet doux – amer … quel film labile multicolore vient et va comme un ressac d’océan, entrelardé de séquences en noir et blanc.

Où se trouve la réalité de mes souvenirs brassés dans les vagues de mes pensées ?

Je m’y perds … je m’y noies … je m’y dissous … je m’y ….. pourtant je rêve dans mon éveil et mon passé reste présent, flou, distordu mais présent me semble-t-il.

Confrontons, confrontons nos clichés à l’aune de notre vécu qui fut commun, une paire de gouttes d’éternité, un bout du maelström partagé dans un futur passé et non un présent composé …. Tout est trouble dans ma mémoire, confuse, tremblotante, évanescente ….. pourtant c’est arrivé, mais dans quel ordre ? dans quelle vie ? dans quel univers ?

Un labyrinthe a « x » dimensions se découvre, superbe dans la splendeur de ses spires aux courbes sensuelles qui m’attirent, et me hèlent sans un bruit … Un puits sans fond m’aspire, et me roule, et m’hypnotise, et me mène jusqu’à la limite des rives des réminiscences baignées de perles salées de pleurs et du miel des sourires de bonheur.

Mémoire de mon ADN à la double hélice du caducée d’Hermès qui m’invite par la moelle à parcourir l’arbre sacré de ma verticalité aux sept tourbillons colorés qui m’élèvent toujours plus haut, de mon insignifiance microscopique à la splendeur de l’infini du cosmos qui se déploie sur le velours de la voûte étoilée …

Qu’importe à cette poussière d’infinitude d’être un des visages émergeant des passés pour jaillir, droit vers le zénith de cette voie lactée …

Chris

avril 6009

mmoire.jpg

 

Commentaires»

  1. Mémoire ! ! ! je n’en ai point …….tant pis c’est ansi …j’apprends a vivre « SANS »….
    Peut être est ce mieux !!!!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit