navigation

Jeudi 21 mai, 2009

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , trackback

Jeudi

Déjà, enfin … j’ai une affection toute particulière pour ce jour ci par la planète qui le gouverne : Jupiter ! C’est lui qui gouverne également mon ciel astral, ça crée des liens …

Nom de Zeus ! Comme on disait en Grèce antique …. avant la romanité de Jupiter ….. c’est tout de même la plus grosse planète de notre minuscule système solaire. Et lui c’est le Dieu des dieux, le Père, le Pater, c’est quand même pas « rien », enfin disons c’est autant « rien » que « tout ».

Bon, Jeudi, le jour de mon enfance, celui où tous ensemble, tous ensemble, tous ensemble on allait vadrouiller, hanter les rues et les cours, les jardins et les caniveaux, s’amuser quoi … avec entrain mais à pied ; jour faste pendant lequel même le goûter était oublié devant cet espace-temps de liberté, encadré, mais tellement goûté ..

Je dis que mes souvenirs de celui là ensoleillent mon passé, que d’images, de sons, d’odeurs, de visages, de silhouettes, reviennent en se bousculant dans ma mémoire de gamin … nostalgie ? Non, c’était le temps ainsi ; je suis désormais au temps là ! Et je me crée à chaque seconde mes souvenirs pour demain, comme toi.

Jour historique, celui « noir » du 24 octobre 1929 des suicidés de la bourse, qui a ouvert l’autoroute aux horreurs de la guerre mondiale en semant et faisant proliférer les Franco, Mussolini, Hitler, Salazar, Staline, Mao, Hiro Hito, et tant d’autres monstres aux plus  de cinquante millions de cadavres …

Jeudi, reste Jupiter – Zeus tout de même …. Zeus aux éclairs (et pas au chocolat), Jupiter impérial trônant le monde en ses mains …Un créateur patriarche débonnaire aux éclairs dévastateurs, un Dieu … Le Dieu de l’Olympe ! Avec un sale caractère ….

Dieu de l’Olympe et poste de commandement stratégique  nucléaire sous l’Elysée parisien …. et oui, c’est le nom du bunker français d’où l’agité du bocal peut se réfugier et déclencher les foudres atomiques contre n’importe qui, j’en frémis ! D’autant que là dessous on est au calme et avec tout le confort, à nos frais bien sûr .. l’élite se doit d’être abritée.

Mais d’autres jeudi sont plus agréables … ceux de la tradition chrétienne : le jeudi de .., celui de .. Oui, un laïc appréciant ces jours là … c’est cocasse non ? Et non, c’est parce que tout laïque que je puisse être, un jeudi férié, plusieurs même, je prends …. sans état  » d’âme  » bien sûr, c’est ça le cynisme assumé.

Une curiosité, quasiment inconnue de tous : le jeudi, le premier de l’année détermine la numérotation des semaines, c’est à dire que la semaine numéro un est celle qui a le premier jeudi de l’année en son sein …. et oui, moi aussi je découvre en même temps que toi. Quand à la semaine des quatre jeudi …. je te dis pas, tant pis pour toi.

Gouvernance du Roi des dieux, voici donc cette journée qui me rattache à mon hier, ce Jupiter est aussi le nom d’une symphonie de Mozart, le petit génie à l’appartenance philosophique toujours méconnue, mais vitale pour lui, comme pour d’autres … Étonnamment l’étymologie de Jupiter serait issue de d’une composition de mots signifiant » Père du jour lumineux » …. fascinante la sémantique, il est par ailleurs le fils de Rhéa et de Saturne, à ne pas oublier ….

Ah que de clichés traversent mon regard intérieur à l’évocation de ce jeudi qui m’est si attaché de par ma naissance et du ciel d’icelle …

Je dis Jeudi est jour faste pour moi, curieusement, mais la curiosité de ce jour provient de tant de facteurs que la poste en reste ébahie la pauvrette, et moi je me gausse des ces jets de gaieté qui viennent à ma rencontre, sous les auspices de Jupiter, colorer les heures de cette journée ensoleillée.

Jupiter, ou Zeus ou …Esus, Thor, Indra, Rê, Bhal … quelque soit le nom dont on te pare tu restes,  majestueux, dans ton impériale souveraineté sur les cieux où gîtent la multitude de tes vassaux .. les autres dieux ….

Quant à moi ce sont ces heures délicates de la semaine que je sais déguster, comme jadis, en allant quérir mes souvenirs de jeunesse, du moins de celle d’alors …. car ce jour reste pour moi une source inépuisable d’instants et d’évènements à engranger pour  que peut être, à l’orée de ma vieillesse, je puisse encore et toujours m’y plonger et régénérer.

Plus grosse planète du système j’aime à te deviner quand mon regard erre sur les beautés infinies qui s’étalent sur le tapis de la voie lactée …. là j’y puise quelque fois, en regardant cette beauté, la Force de quêter la Sagesse …

J’ai dit pour ce jeudi

Chris

mai 6009

jupiter.jpg

 

 jupiter1.jpg

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit