navigation

Neige 21 décembre, 2009

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , trackback

Neige

neige3.jpg

C’est l’époque, dans notre hémisphère nord .. déjà cette eau solidifiée par le froid, en cristaux splendides, tombe et recouvre bon nombre de nos lieux ainsi modifiés radicalement.

Quelle beauté que ce manteau, à l’instar de celui de chevaliers de jadis, qui vient couvrir et recouvrir le sol de son infinitude de grains mathématiquement constitués, en couche immaculée, absorbant le son devenu ouaté et apaisé. Ce n’est pas le blizzard, juste une averse de flocons qui tanguent paresseusement des cieux à nos pieds.

Ambiance feutrée, ambiance gelée, ambiance dont la blancheur éblouit nos regard et éclaire nos nuits …

Un souvenir fugace traverse ma mémoire … « tombe la neige, tu ne viendras pas ce soir … » chantait Adamo au temps de ma jeunesse … une image fugitive de mon pays natal où j’ai découvert ce phénomène au col d’Imouzzer …. des sensations aromatisées au chocolat chaud de brefs séjours hivernaux .. Nostalgie, peut être partiellement, mais surtout tranches d’un passé vivace, vivifiant même par la fraîcheur conservée.

Magie de la nature qui sait nous faire re-découvrir des moments et des endroits d’un oeil différent, d’un oeil rénové, d’un neuf .. Atmosphère magique que celle-ci quand au réveil on entend le silence de cette couche inattendue venue dissimuler les couleurs et les silhouettes.

Magique oui !

Un linceul, une capeline, un drap, un édredon paradoxalement, sont des images qui naissent en mon esprit quand mon regard s’évade dans cette blancheur qui se forme, s’entasse peu à peu .. d’un flocon, on passe à une averse de plumes évanescentes qui s’amassent doucement, sans un bruit, se fondent en un tapis cristallin, noient les disparités, avalent les sons, étouffent mes angoisses, apaisent mes pensées …

Ambiance que j’aime par son étrangeté inhabituelle chez nous, comme si la nature voulait faire taire l’activité désordonnée de l’homme, le vacarme d’une civilisation mécanique, le superflu par un étouffement serein d’une blancheur givrée.

Sais-tu que la Neige, dans la mythologie grecques est  Chioné, fille de Borée et d’Orythye ? Non ? Et bien moi non plus, je découvre car ma curiosité me fait aller, en luge ou en skis, dans des contrées inconnues, et c’est bien ainsi je trouve.

Phénomène hivernal, phénomène montagnard, phénomène des pôle de notre planète, cette eau cristallisée par le froid atmosphérique lorsqu’elle passe des nuages au sol est un émerveillement, quand on est équipé pour bien sûr, par sa structure propre, par son action sur nous ….

La vision de la structure d’un flocon est source de surprise mathématique, la nature ne nous semble plus tout à coup oeuvre d’un hasard (pour ceux qui y croient) .. regarde toi même .. la Beauté est là … aussi, nul besoin de la main humaine pour la créer … elle est d’abord « naturelle ».

Pourtant l’image mathématique est associée à l’image physique et météorologique, le froid est également présent, indispensable à cette Beauté qui en devient ainsi une Force qui entraîne nos réflexions dans des chemins de traverse, dans des voies inexplorées, dans des arcanes surprenantes, vers la Sagesse quelquefois.

Il est fantastique que de se laisser aller librement, presque « in-humainement » dans des contrées où règne quasiment sans partage le « blanc », cette « couleur qui n’en est pas une » puisqu’elle regroupe en elle toutes les autres, et par ailleurs qu’est-ce que la couleur sinon qu’une longueur d’onde invisible paradoxalement.

Atmosphère …. paisible, ouatée, hors du temps …. telle est ma perception de ce moment plus blanc que froid, de ce moment où semblent disparaître les miasmes de hier et d’aujourd’hui, où paraissent naître des ondes d’une douceur infinie, la neige assoupit donc plus que les sons …

Et puis, et puis elle réveille si besoin était notre âme enfantine, notre jeunesse d’hier comme d’aujourd’hui, notre envie de jouer … Cela va du bonhomme de neige, à la bataille de boules de neige, en passant par la luge … oui cet ustensile rustique pour moi qui glisse, glisse en faisant rougir nos joues d’un air vivifiant.

La neige, phénomène naturel crée des instants surnaturels où s’évanouissent parfois nos soucis, nos regrets, nos peines .. provisoirement, certes … mais devrait-on refuser ce bonheur sain et simple ? L’eau cristallisée pare nos regards redevenus émerveillés d’un ourlet de fraîcheur, c’est le cas de le dire.

Comment ne pas se perdre dans cette infinité, cette infinitude silencieuse et calme, dans cet espace sans borne, dans cette immaculée blancheur qui nous fait rêver, rêver .. rêver.

On y discerne quelques traces de pattes d’oiseaux, quelques traces d’animaux que nous sommes, citadins, incapables de reconnaitre …. des traces de pas aussi, qui s’éloignent en crissant, qui s’approchent lentement, qui s’égarent là et ici …. sont-ce les miennes, les tiennes ? Des marques éphémères qui fondront au soleil qui sait …

Calme et sérénité sourdent de ce matelas poudreux, cette multitude de grains cristallins scintillant reflètent mes pensées qui glissent sur ce givre temporaire, mettent en relief des images de naguère, éclairent l’espace métamorphosé par la force de cette beauté qui dévoile une sagesse bordée de cent et huit diamants …

Quiétude.

Enfin vient la nuit, du moins semble-t-il dans ce décor uni où se fondent et se fusionnent ciel et sol, la nuit qui arrive là et maintenant à son maximum qu’il lui est permis en ce solstice hivernal … la saint Jean d’hiver, équilibre parfait mais fugace, fugitif, furtif …..

Et cet instant figé l’espace d’une éternité dans lequel se mêle le haut et le bas, reflet d’un miroir, d’une glace .. renvoie l’image d’une voie lactée pétillante de sourires, ceux que j’aime voir ….. et savourer quand les étoiles se reflètent aussi dans un regard …

Chris

décembre 6009

neige2.jpg

neige1.jpg                                                   neige0.jpg

 

Commentaires»

  1. Perce-Neige…
    Blanche Neige…
    Délicieux présent !

    Répondre

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit