navigation

Foi, Espérance, Charité … 18 décembre, 2010

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , trackback

Foi, Espérance, Charité …

thologale1.jpg

Voilà les « trois » vertus théologales, et non les « trois grasses, heu … grâces » … ne nous y trompons point, là c’est du sérieux, et même oserais-je dire du .. lourd.

Apparemment nous avons ici un attribut (triple)  fondamental de la religion chrétienne …. qui va de pair(e) avec les « quatre » vertus cardinales qui sont la Prudence, la Tempérance, la Force et la Justice.

Déjà cette énumération me taquine la curiosité, latente en moi, dans un premier temps au niveau chiffre/nombre : Trois et Quatre, quatre moins trois égal Un, quatre plus trois égal Sept … oui je sais que l’on peut tout faire dire aux chiffres/nombres … que l’on peut y voir moult interprétations, mais pourtant … mais quand même … en voici qui parlent à mon inconscient, qui susurrent à mon conscient, qui grattouillent mon intérêt toujours éveillé .. lui.

Cardinales les vertus sont donc essentielles .. Théologales elles relèves de Dieu …. J’avoue ma perplexité entre l’Essentiel (essence – ciel) et de fait le Divin. Le divin, Dieu, n’est-ce pas l’essentiel pour le croyant, pour celui qui à une foi ? Alors pourquoi donc cette différence entres les vertus ? Sont-elles « hiérarchisées » ? Je suis interrogatif, voire même désorienté malgré le terme de « cardinal »  comme un des quatre points cardinaux.

Perplexité.

La Foi, une Croix .. L’Espérance, une Ancre .. La Charité .. un Coeur .. et voilà soudainement naître un symbole « provençal » que l’on trouve dans le Midi où galopent les gardians guidant les toros camarguais avec leur trident. L’humain est des plus surprenant dans la symbolique qu’il crée, voire par la symbolique qui le crée …

theologale2.jpg

D’autres, ailleurs dans leur Vallée, observent avec sagesse l’improbable  Pélican nourrissant de son propre sang ses petits …. mystère de l’ésotérisme chrétien qui semble, là, se révéler dans la beauté de cette image … Ils ont sur leur coeur une croix dont le centre est une rose, rouge, au nombre précis de pétales …..

thologale3.gif

Foi.

Foi en quoi ? En une divinité, en Dieu, en l’Homme ? Dans le fond n’est-ce pas d’une certaine manière une chose identique ? Hérésie songes-tu le poil hérissé devant une tel blasphème … Et bien non pas ! La Foi est une telle richesse humaine, intérieure et extérieure, qu’on ne peut, ni ne doit, la circonscrire à une valeur limitée, fut-elle divine.

Espérance.

Cette aspiration de l’Etre est une force vigoureuse qui peut le pousser à se surpasser, à repousser ses limites, à briser ses chaînes auto-créés, à prendre son envol dans un espace de liberté infinie, celui qu’il peut, à force de travail, trouver en son intimité. Espoir .. du soir et du matin, espoir qui aiguillonne ma liberté d’humain, espoir jamais définitivement arrêté, tout au plus suspendu …

Charité.

Non pas l’aumône ici, pas question d’argent, de monnaie fiduciaire, de matérialité sonnante et trébuchante .. trébuchante l’image est juste et parfaite au regard de cette interprétation aussi étriquée que fallacieuse. C’est du Coeur dont il s’agit ici et là, et pas que l’organe physique, la pompe sanguine, mais son aspect …..

Rouge.

Pourquoi cette couleur vient devant mes yeux ? Le sais-tu ? Ce rouge qui illumine des instants, est-ce celui du sang ? Mais le Rouge est l’Ultime de l’opération alchimique n’est-il pas vrai ? L’Oeuvre au Rouge … Symbolise-t-il la passion ? Je ne sais, et que m’importe dans ce cas précis .. il me cerne et me recouvre, je m’y noie … je m’y baigne …  je m’en nourris …

thologale4.jpg

Vertus …..

Qu’est-ce à dire ?  Une allusion au « Bien », au « Beau », au « Bon » plutôt qu’aux cinq « B » d’une autre tradition ancienne qui refusait et rejetait le Bigle, le Borgne, le Bègue, le Bancal, le Bougre …. Bref  assiste-t-on là à une exaltation de ces vertus parce que théologales, ou plus justement à mes yeux, parce qu’Humaines dans l’essence d’icelui comme d’icelles … Point de « morale » ici, mais de ce qui fait que l’Homme (générique) est ce qu’il peut y avoir de meilleur … parfois, pas assez souvent, trop rarement même … encore que.

Curieux les symboles scripturaux associés …. Une Croix, une Ancre, un Coeur.

Comment le camarguais en est-il venu à s’approprier, dans sa légende, ce triple symbole lié …. d’aucuns pourraient évoquer l’arrivée de « Marie » (oui sainte Marie) par la Mer (oui sainte(s) Marie(s) de la mer), vers Massilia avant que d’aller hanter le massif de la sainte Baume. Étrangeté de l’histoire connue, ou moins, où légendes et histoire secrète, ou sacrée, se télescopent à tous les coins de garrigues entre le laurier et l’olivier …..

J’en reste songeur.

J’en reste songeur dans cette étendue qui oscille entre le bleu méditerranée et le bleu azur, en se faufilant dans le vert du maquis où cigales et lézards se gaussent de l’estranger qui erre  en queste de réponses si évidents à celui qui sait voir. Les trois dites théologales sont pleines d’une taquinerie qui ravirait un chevalier bardé de fer, une damoiselle bardée de fées, un damoiseau bardé d’envie de conquérir l’univers et les dieux …

Magie du Mot, Magie du Verbe, Magie de la Parole.

Ici, au sein de ces vertus antiques autant que traditionnelles, tout est symbole peut-on dire ….. Est-ce suffisant ? Que nenni, et pourtant c’est même trop qui sait : paradoxe de l’intemporalité dans l’absolu de l’infini.

Foi, Espérance, Charité.

Les sons chantent à mon esprit, les sens susurrent à mon âme, les images attisent l’étincelle qui est en moi.

Alors, dans la nuit qui recouvre l’espace de mon ciel, j’observe dans cette voûte étoilée un sourire qui transcende les trois, les quatre autres, les sept et plus aussi …

Chris

theologciel.jpg

décembre 6010

Commentaires»

  1. J’adore!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit