navigation

Le château d’If 28 octobre, 2012

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

Le château d’If

Le château d'If dans Apports chateau-dif-300x195

Nous fûmes donc au château d’If.
C’est un lieu peu récréatif.
Défendu par le fer oisif
De plus d’un soldat maladif,
Qui, de guerrier jadis actif,
Est devenu garde passif.
Sur ce roc taillé dans le vif,
Par bon ordre on retient captif,
Dans l’enceinte d’un mur massif,
Esprit libertin, cœur rétif
Au salutaire correctif
D’un parent peu persuasif.
Le pauvre prisonnier pensif,
À la triste lueur du suif,
Jouit, pour seul soporatif,
Du murmure non lénitif
Dont l’élément rébarbatif
Frappe son organe attentif.
Or, pour être mémoratif
De ce domicile afflictif,
Je jurai, d’un ton expressif,
De vous le peindre en rime en if,
Ce fait, du roc désolatif
Nous sortîmes d’un pas hâtif,
Et rentrâmes dans notre esquif,
En répétant d’un ton plaintif,
Dieu nous garde du château d’If !

Jean-Jacques Lefranc de Pompignan, Voyage de Languedoc et de Provence

voyage-if-230x300 dans Apports

Merci Christian pour ce partage …

L’heure d’hiver … 24 octobre, 2012

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , ajouter un commentaire

L’heure d’hiver …

L'heure d'hiver ... dans Billevesees & coquecigrues 000-425797_360046967420578_2119637135_n-225x300

Nous y sommes, et ce n’est pas une addition ici mais une manipulation humaine d’un calcul humain (ni rénal, ni biliaire) instauré au siècle passé dans un soucis (disait-on) d’économie d’énergies fossiles, pas humanoïdes !

Nous y sommes, une heure en moins, on recule !

Nous y sommes, une heure en moins sur l’heure GMT (non ce n’est pas vraiment une maladie sexuellement transmissible), une heure de plus par rapport au soleil (Râ, Ré pour nos érudits de la vieille Égypte).

Nous y sommes pour d’aucuns qui pensent naïvement avoir une heure de sommeil en plus … illusion ! L’heure du cadran mécanique n’est pas celle de l’horloge biologique … Pour tous renseignements complémentaires, pas d’hésitation, le Grand Horloger de l’Univers va répondre à ton questionnement.

Non de Lui !!! Ces bachibouzouks nous font lever à trois heure du matin pour reculer l’aiguille du réveil, et bidouiller en baillant ceux qui disposent d’un cadrant digital … bien l’heure de sommeil en plus !

Je rêve !!!

Et ce changement théorique brise le rose de mes songes bleus nocturnes (les diurnes c’est au bureau ..), m’agace et m’irrite tant et plus, surtout pour un moins !

Tout ça pour soixante misérables minutes, quasiment trois cent soixante minuscules secondes, comme si nous n’avions (à hélices) rien d’autre à faire en notre pays plein de banques foireuses et véreuses …

Je ne sais plus où j’en suis : une heure de plus en moins, une heure de moins en plus, une heure pleine de minutes truffées de secondes … la tête me tourne comme l’aiguille en folie de la pendule, le vertige s’empare de moi tel un vulgaire terroriste temporel : nous ne céderons pas au chantage !

Et puis pourquoi « une heure » ?

Je trouve cela fort mesquin de limiter ainsi à une poignée de minutes miteuses un chambardement planétaire, surtout dans ma maison !

Je pense (donc je suis …) qu’il conviendrait de manifester avec force et vigueur mon désaccord profond pour cette mesure superficielle et superfétatoire.

Je m’insurge, je vais inonder mon député (oui celui qui comme le tien est un .., voire plus si affinité) de réclamations aussi virulentes que vaines je suppose en regard de « l’activité » de « mon représentant républicain » qui n’a pas bronché, ni même soulevé une paupière naguère, le « jour du vote » !

J’hallucine en me mirant dans l’inutilité de cette heure baladeuse qui m’enquiquine et mine ma sérénité proverbiale : cool, zen et serein !

Pourtant, même volets ouverts, je ne l’ai point vue passer cette gueuse qui corrode mes pensées et brûle mon sommeil automnal.

J’enrage !

Déjà que les trains n’arrivent plus à l’heure, alors là, maintenant, que va-t-il encore arriver .. non pas le train puisqu’il est en retard (tu ne suis pas je constate affligé). Quelle poisse que cette directive européenne je suppose (non je ne suis pas anti …) qui perturbe mon cycle naturel.

Et si ..

Et si .. avec d’autres ..

Et si .. avec d’autres .. nous fomentions une révolution (solaire et lunaire) ..?

Voilà et voici une idée bonne dans la justitude du moment éphémère de cette errante administrative qui pourrit mon présent à venir.

Je m’extasie devant ma lumineuse idée qui éclaire désormais la sombritude de la mesure coercitive de cette directive « énarchiste » (non par anarchiste !) et dégoulinante des cercles percés d’une pseudo élite gouvernante.

J’intellectualise, j’intériorise, je rompt un câble !

Et dire que j’avais le temps de prendre mon temps pour en finir avec icelui rabioté d’une malheureuse heure orpheline, qui finalement me fait pitié.

Dois je comprendre que mon ego me mène par le bout du nez ? Certes c’est mieux que par … d’autant que cette perspective nasale me prouve, si besoin était, que cette émotion est potentiellement « supérieure » dans un schéma géographique  de l’être.

Tu vois au travers de ces digressions divagantes le mal que peut entraîner une décision horaire … Horrible ce qui m’arrive, bien plus pire que le « ciel sur la cabèche des gaulois » … même toi, lecteur anonyme dissimulé perversement derrière ton écran, tu t’aperçois des dégâts !

Jouer avec le sommeil pour bidouiller une pendule, tu ne me contrediras pas : c’est plutôt vicelard !

Nonobstant la perturbation de mon cycle (et du tien) envisageons les possibles catastrophes planétaires et locales … la cuisson que tu avais programmé nocturnement se transforme en un incendie dévastateur ; ton petit déjeuner devient un enfournement de matières allant faire yoyo dans ta panse stomacale et ton tube digestif ; et j’en passe …

Alors, alors … réagissons !

Pour ma part plutôt que de guetter le collier de minutes qui serpente par à coup dans l’obscurité, je persiste dans l’observation apaisante de la voie lactée où un regard souriant me fait un clin d’œil sans heurs …

Chris

octobre 6012

horloge_folle-300x300 dans Billevesees & coquecigrues

000404629_391639634237552_743342828_n-300x258

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit