navigation

Tout est dans Tout, et réciproquement … 28 avril, 2013

Posté par hiram3330 dans : Billevesees & coquecigrues , trackback

Tout est dans Tout, et réciproquement …

Tout est dans Tout, et réciproquement ... dans Billevesees & coquecigrues 9949_540937359292331_98125056_n-300x225

Cette phrase aussi anodine que sidéralement profonde est de Pierre DAC (André Isaac), Humoriste et Initié, Résistant, Voix d’une France Libre à Londres à l’époque, Comédien, Chansonnier, Acteur et Loufoque …

Un Homme.

A découvrir, à re-découvrir.

« Tout est dans Tout, et réciproquement » ; Pourtant apparemment rien ne déborde de Tout, rien n’en suinte, rien ne s’en échappe. Curieux de remplir entièrement quelque chose par elle-même ? Une interrogation vient fuser : mais de quoi donc tu causes là ?

Si je tente d’imaginer un arc en ciel de réponses potentielles, je puis imaginer passer du microcosme au macrocosme, de la Terre au Ciel, du matériel au spirituel, de l’incréé au crée, du silence à la parole, de toi à moi, de moi à moi, de nous … de Tout.

Confusion .. en un seul mot, sinon j’effleurerais l’Alchimie avec l’athanor et le bûcher, le crépitement énigmatique sous la cornue, les couleurs se succédant, la fébrilité de la découverte de la « Pierre », une foultitude d’images kaléidoscopiques … mais ce n’est pas « Tout » cela.

Je suis à la fois perplexe, désorienté et songeur devant les vagues d’images qui saturent soudainement mon esprit …

Cette avalanche soudaine qui sature ma cervelle me fait esquisser l’hypothèse que Tout est en moi ; las, les séquences se suivent comme les wagons d’un train sans me laisser l’espace d’une microseconde pour en saisir le sens, qu’il soit obligatoire, giratoire, interdit … comme moi face à cette cascade.

J’étouffe dans ce maelström que je ne puis maîtriser, qui enserre mes tempes, barbouille mes réflexions, éteint mes intuitions, sature mes pensées, et me laisse pantelant et migraineux.

Si réellement Tout est dans Tout, j’en ai plein la cougourle et ça coince grave pour moi.

Le nom commun exprime la « totalité », l’adjectif est plus ambigu … c’est à la fois « entier », et « chaque ». Mes idées sont similaires à la bille d’un flipper, heurtant les limites de mon crâne, assourdissant ma « voix intérieur », faisant clignoter mes yeux, bref c’est le désarroi qui règne ici et maintenant pour moi.

Quel pétrin pègueux  bloque mes réflexions tournoyantes comme un manège de ducasse ….

Cool, zen et serein me dois-je d’être !

Une inspiration d’oxygène moyennement pollué va me permettre de me ressaisir à deux mains dans cet abîme spiralé qui m’entraîne au sein du chaos de mes doutes et questions.

Tout serait donc en Tout ! Et réciproquement qui plus est !

Bigre j’ai, moi, un moment de « vide » face à cette énigmatique assertion qui vient souffleter mon esprit un peu abasourdi. Mais comment pourrais-je avoir un « vide » si Tout est en Tout, c’est à dire, d’une certaine manière si j’accepte  cela, Tout étant le vide, ce serait alors le vide est dans le vide …

Effaré je suis quand mon imagination patine dur devant cette image impossible.

Et puis, le « vide » existe-t-il ?

Si j’en crois les dernières évolutions de la « science » il apparaitrait que non ! Le vide n’est pas une réalité de nos mondes … Ouf, un peu de « cartésianisme » et me revoilà moins nauséeux. Mais je sens bien que cette réponse ne me satisfait point !

Point.

Une idée cela : « Point » !

Ne dit-on pas : « Un Point c’est Tout ! »

D’où : si Tout est en Tout, le Point est dans le Point .. Or le Point n’a aucune dimension, il serait même l’Alpha et l’Oméga .. Ouf, j’ai trouvé une bouée me permettant de ne plus boire la tasse provisoirement. Tout est en Tout et le Point n’a pas de dimension, je vais me pencher (sans chuter) vers la physique quantique (et non cantique, encore que ..).

Hésitation.

Perclus de rhumatismes et de douleurs lombaires dois-je prendre le risque de me pencher ?

Je vais plutôt entamer une méditation Zen, non pas en postures de yoga pour éviter divers craquements, mais mollement étendu dans un relax confortable me libérant des contraintes sordidement physiques.

Bonne idée ! Je la partage avec moi même puisque Tout est dans Tout …

Enfin je m’avance un zeste en acceptant cette axiome quasiment les yeux fermés … mais l’esprit ouvert, et l’intuition titillée.

Foin de tergiversation, allons de l’avant dans toutes les directions simultanément, en explorant toutes les dimensions concurremment car je me considère, en toute humilité affichée, comme une partie de Tout !

Oui, je suis « un » autant que toi … autant que chacun d’entre nous, autant que chaque atome de notre planète, autant que chacune des étoiles qui tracent notre Univers visible, autant que chacune des parcelles qui fondent notre Univers invisible, autant que chaque « Un » qui est en « Tout ».

Je reste interdit face à ces multiples conséquences multiples ainsi dévoilées.

Il me souvient dans l’instant une phrase en latin : « Omnia ab Uno et in Unum Omnia », « Tout est en Un, et Un est en Tout » cela revient d’une certaine manière à considérer que Un est Tout (et réciproquement) et donc que cet axiome est identique à celui exprimé par Pierre DAC …

Ouf, me revoici en territoire connu car « Un », pour un primaire comme moi c’est rassurant … Du coup j’accepte le « Tout », je m’y noie, je m’y fonds, je m’y dissous et avec lui je ne fais plus qu’Un …

Quelques mots rencontrés sur la toile au gré des navigations m’aident à comprendre d’avantage …

Se lier volontairement, voilà la vraie liberté
Nous ne sommes pas ce que nous pensons,
 notre mental occulte la réalité de « qui nous sommes vraiment »
l’homme se fait souffrir  parce qu’il se croit séparé des autres,
Il croit que son »Je » est le seul qui soit dans l’univers
Et que les autres sont une menace pour lui.
Peur, Paranoïa, Ego…tout vient de là
L’Homme croit qu’il est séparé, isolé, seul.
Erreur!
Il fait partie d’un tout.
5163f77fd1938-300x279 dans Billevesees & coquecigrues
Du centre de la Voûte Étoilée un regard, amusé et tendre, m’observe dans un sourire : j’aime.
Chris
avril 6013

 389109_611460288864044_2101203350_n-257x300

 

Commentaires»

  1. Merci à vous

    Répondre

  2. bonjour a toutes et a tous, je garde un souvenir très précis « de notre mètresoixantrois » en particulier lorsque nous écoutions « radio londres »(javaisalors entre 8 et 10 ans) et depuis je suis a la recherche un monologue qu il avait produit en 1953 a l occasion de l élection du président de la république (qui avait nécessité 14 tours(pour enfin « aboutir « a René Coty) ce candidat donc se nommait:Joseph Isidore peaudemurge né sous le triple signe zodiacale du lion du sagittaire avant de s en servir
    et d fox a poile dure!et pour finir je ne le retrouve plus pouvez vous m indiquer une piste si vous le pouvez d avance merci(vieil Anar de 82ans)

    Répondre

Répondre à P. Annuler la réponse.

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit