navigation

Maître, comment puis-je faire face à l’isolement ? 3 avril, 2020

Posté par hiram3330 dans : Apports , trackback

a

- Maître, comment puis-je faire face à l’isolement ?

- Nettoie ta maison. À fond. Dans tous les coins.
Y compris les choses dont tu n’avais jamais l’envie, le courage et la patience de toucher..
Fais en sorte que ta maison soit lumineuse et bien entretenue. Élimine la poussière, les toiles d’araignée, les impuretés. Même les plus cachées.
Ta maison te représente: si tu en prends soin, tu prends également soin de toi.

- Maître mais le temps est long !
Après avoir pris soin de moi dans ma maison, comment vivre l’isolement ?

- Répare ce qui peut être réparé et supprime ce dont tu n’as plus besoin.
Consacre-toi au bricolage, classe tes factures, élimine tes mails inutiles, ranges tes photos en albums, restaurez un meuble, réparez tout ce qui vaut la peine d’être réparé.

Le reste, jette-le ! Avec gratitude.
Et avec la conscience que son cycle est terminé.
La réparation et la suppression à l’extérieur de toi-même te permet de réparer ou de supprimer ce qui est en toi.

- Maître, et puis quoi ?
Que puis-je faire de tout ce temps tout seul ?

- Sème…
Même une graine dans un vase.
Prends soin d’une plante, arrose-la tous les jours, parle-lui, donne-lui un nom, enlève les feuilles sèches et les mauvaises herbes qui peuvent l’étouffer et laisse toi pénétrer par la précieuse énergie vitale.
C’est une façon de prendre soin de tes graines intérieures, de tes désirs, de tes intentions, de tes idéaux.

- Maître et si le vide vient me rendre visite ? … Si la peur de la maladie et de la mort viennent ?

- Parle-leur.
Prépare la table pour elles aussi, réserve une place pour chacune de tes peurs.
Invite-les à dîner avec toi. Et demande-leur pourquoi elles sont venues si loin chez toi. Quel message veulent-elles t’apporter ?
Que veulent-elles te communiquer ?

-  Maître, je ne pense pas pouvoir faire ça …

- Ce n’est pas l’isolement de ton problème, mais la peur d’affronter tes dragons intérieurs Ceux que tu as toujours voulu éloigner. Maintenant, tu ne peux pas t’enfuir.
Regarde-les dans les yeux, écoute-les et tu découvriras qu’ils te mettent contre le mur.
Ils t’ont isolé pour pouvoir te parler.
Comme les graines qui ne peuvent germer que si elles sont seules.

Zen Toyo.

Si vous pensez que cela peut être utile à quelqu’un, veuillez partager …

Source : Nelson Vélasquez

91513239_3165348693476637_6663763281548673024_n

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit