navigation

Sous la voûte étoilée … 2 juin, 2020

Posté par hiram3330 dans : Digressions , trackback
Sous la voûte étoilée

Avec un « clin d’œil » en hommage à Johnny Hallyday décédé le 6 décembre 2017

 
 794_10151922976295865_423806286_n

Dans ce monde de secoués,

Aux errances avérées,

Quand on lit les journaux,

La vie, c’est pas bien beau !

 

A la une, sans arrêt,

Comme un vrai marronnier,

C’est désordre et souffrance,

Tous les jours, en flagrance !

 

Dehors, on’se gêne pas !

En avant la noria :

Pousse-toi que je m’y mette,

Sinon je te la pète !

 

A chacun son esbrouffe,

Pour se faire de la mousse !

Salut, file moi cent balles,

Discute pas ou j’déballe !

 

Oh Marie, si tu savais,

Tout le mal que l’on se fait,

Oh Marie, si tu pouvais,

Effacer tous ces méfaits !

 

Sous la voûte étoilée,

Le profane éloigné,

C’est un bien autre monde,

Où la terre est féconde !

 

Nous sommes des besaciers,

Des cherchants aiguillés,

Toujours audacieux,

Et surtout pas frileux !

 

Ici, n’ya q’des franmacs,

Femmes et hommes, très comacs,

Aux sourires entendus,

Amoureux d’la vertu !

 

Bienveillants affidés,

Heureux insatisfaits,

Différents dans la paix,

Et la diversité,

 

On se veut initié-e,

C’est-à-dire sans foyer,

Mais toujours exemplaire,

Sans bien sûr êtr’ sectaire !

 

Négligeant les éloges, 

Et rejetant les toges,

Oubliant les ciboires,

Nous cultivons l’espoir !

 

Bien qu’nous soyons nantis,

Et aussi avertis,

L’échec peut exister

Malgré toutes ces beautés !

 

Sous la voûte étoilée

Tout est en mixité,

Un vrai méli-mélo,

Qui exige d’être réglo !

Ici tout est fragile

Et nous sommes, inhabiles,

Les acteurs d’un défi

Qui ne peut êtr’ trahi !

 

On n’est pas dans le confort

D’illusoires châteaux-forts

Des consciences futiles !

 

Pour atteindre le subtil,

Nous devons oublier

Les erreurs du passé !

 

La loge est un challenge

Dans le non-dit des anges,

Qui nous concerne tous

Pas seulement nos frimousses !

 

Sœurs et frères réunis

Et parfois désunis,

Nous vivons l’expérience

D’une nouvelle bienveillance !

 

Conscients d’être inégaux,

Dépassons nos égos

Et vivons le partage,

Espoir d’un nouvel âge !

 

Il s’agit pour nous tous,

Et toujours sans escousse,

D’éviter le chaos

Qui menace le Tao !

 

Bien loin d’une litanie,

Cette quasi ordalie,

Viatique indispensable

Aux volontés oyables !

 

Par la sincérité

Et notre altérité,

Le rêve peut se poser,

Devenir réalité !

 

Agiles comme des singes 

Activons nos méninges !

Prenons de la hauteur,

Honorons nos valeurs !

 

Faut pas désespérer ! 

Que c’est chouette d’évoluer, 

Sous la voûte étoilée !

 

Un jour viendra, on se dira je t’aime,

Blanc ou noir, croyant ou non,  quel que soit nos gênes,

Un simple mot et l’aveu d’une larme aux bords des yeux

Feront de nous des gens heureux.

 38eb99c0372_2000x

Source : https://www.idealmaconnique.com/poemes-maconniques

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit