navigation

On aime ce qui réussit, on aime ce qui réunit ! 16 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , trackback
8_n
 » Un père riche, voulant que son fils sache ce que signifie être pauvre, lui fit passer une journée avec une famille de paysans.
L ‘enfant a passé 3 jours et 3 nuits dans les champs.
De retour en ville encore en voiture, son père lui demanda :
Et ton expérience ?
- Bien – répondit l’enfant
As-tu appris quelque chose ? Il a insisté le père
1-Que nous avons un chien et ils en ont quatre.
2-Que nous avons une piscine avec de l’eau. traitée qui arrive au fond du jardin. Ils ont un fleuve, avec de l’eau cristalline, des poissons et d’autres bonnes choses.
3-Que nous avons la lumière électrique dans notre jardin mais ils ont les étoiles et la lune pour les éclairer.
4-Que notre jardin arrive jusqu’au mur. Le leur, jusqu’à l’horizon.
5-Que nous achetons notre nourriture ; ils le cultivent, le récoltent et le cuisinent.
6-Que nous écoutons des CD… Ils écoutent une symphonie continue de perroquets, de grillons et d’autres animaux… … tout cela, parfois accompagné du chant d’un voisin qui travaille la terre.
7-Que nous utilisons le micro-ondes. Ce qu’ils cuisinent a le goût du feu lent.
8-Que nous, pour nous protéger, nous vivons entourés de clôtures avec alarme… Ils vivent avec les portes ouvertes, protégées par l’amitié de leurs voisins.
9-Que nous vivons connectés au téléphone, à l’ordinateur, à la télévision. Ils sont liés à la vie, au ciel, au soleil, à l’eau, aux champs, aux animaux, à leurs ombres et à leurs familles.
Le père est très impressionné par les sentiments de son fils. Finalement, le fils conclut :
Merci de m’avoir appris à quel point nous sommes pauvres !
Chaque jour, nous devenons de plus en plus pauvres parce que nous ne regardons plus la nature !
SOURCE : Le Net
Nicolas David
536034_3645759177214_1207827858_n

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit