navigation

La Chine en Arctique : les coulisses d’une ambition | ARTE 27 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Ce que la corrida vous cache d’horreurs ! 26 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

Ce que la corrida vous cache d’horreurs !

corrida-0

En coulisse, on dit que le taureau est « préparé » avant d’entrer dans l’arène, afin de diminuer ses capacités physiques. Diverses techniques sont employées :

• Cornes sciées à vif entre 5 et 10 cm, le taureau étant alors enfermé dans un caisson dont seules les cornes dépassent. C’est ce qu’on appelle l’afeitado.

L’opération génère d’intenses souffrances pour l’animal. La physiologie de la corne est similaire à celle de la dent : c’est une matière vivante très innervée (riche en nerfs) et donc hypersensible. En termes de douleur, cette « intervention » reviendrait à nous scier une dent sans anesthésie, les nerfs à vif.

Cette amputation est encore plus ignoble quand elle s’accompagne de l’implantation d’un petit morceau de bois afin d’éviter au sang de gicler.

Pour le taureau, les cornes jouent en quelque sorte le rôle d’antennes pour se repérer dans l’espace. Si ce procédé occasionne une vive douleur qui dissuade l’animal de se servir de ses cornes, les raccourcir revient en outre, non seulement à lui ôter toute perception spatiale, mais aussi à le diminuer psychologiquement.

• Yeux enduits de vaseline pour désorienter l’animal.

• Narines dans lesquelles du coton est enfoncé et qui descend jusque dans la gorge dans le but de rendre plus difficile la respiration de l’animal.

• Pattes enduites d’essence de térébenthine qui lui procure des brûlures insupportables, dans le but de l’empêcher de rester tranquille.

• Testicules dans lesquelles on insère des aiguilles cassées dans le but de l’empêcher de s’asseoir ou de s’affaler.

• Échine et reins auxquels sont infligés des coups de pieds et de planches. Ces coups ne laissent aucune trace. Juste avant de rentrer dans l’arène, il peut arriver que l’on laisse tomber une trentaine de fois sur l’animal immobilisé des sacs de sable de 100 kg.

• Sabots limés, voire incisés dans lesquels on enfonce des coins de bois entre les onglons.

• Usage en dose massive de produits purgatifs (suppositoires au poivre), tranquillisants, hypnotisants, voire même de sprays paralysants (identiques à ceux utilisés par les forces de l’ordre et altérant la vue).

Dans l’arène,

Premier acte, le tercio de pique :

Perchés sur leur cheval, deux picadors enfoncent de longues piques (les puyas) jusqu’à 14 cm dans la peau afin de couper les muscles releveurs et extenseurs du cou, ainsi que les ligaments de la nuque.

Cette étape permet à la fois d’affaiblir l’animal et d’évaluer son comportement. En effet, le taureau ne peut plus bouger la tête, qu’il garde baissée lors des différentes passes et démonstrations.

Deuxième acte : le tercio de banderilles :

Arrivent en scène les banderilleros, ces personnes dont la mission est de planter dans le dos du taureau 3 paires de banderilles.

Les banderilles sont des tiges multicolores, munies d’un harpon de 5 à 6 centimètres de long, qui distraient le public par leurs couleurs vives et détournent la vision du sang, donnant un aspect festif à la corrida.

Le but inavouable de ce « jeu » est de faire évacuer le sang de l’animal pour l’empêcher d’avoir une hémorragie interne suite aux blessures infligées par la pique du picador. On s’assure ainsi que le taureau ne flanchera pas avant la fin du spectacle.

Troisième acte : le tercio de mort :

Place au matador qui commence par une faena, cette série de passes avec un drap rouge, pour finir par planter son épée dans le dos ensanglanté de l’animal. On dit qu’il porte l’estocade. Cela est censé constituer l’acte de mise à mort. Il dispose de 3 épées.

Mais la mise à mort se complique…

Car souvent, l’épée est mal plantée. Elle peut sortir par les flancs ou transpercer un poumon. Dans ce cas, l’animal vomit son sang et meurt asphyxié par une hémorragie interne.

Malgré cette torture, 1 fois sur 3 le taureau ne tombe pas à terre et reste debout, suffoquant de douleur.

Le matador poursuit alors la tuerie à l’aide d’une épée spécifique, le verdugo, plantée entre les deux cornes pour lacérer le cerveau et forcer l’animal à tomber à terre.

Mais il se peut que l’animal ne soit toujours pas mort.

Le coup de grâce est alors donné par l’un des assistants du matador qui lui plantera un poignard, appelé puntilla, dans la nuque, pour sectionner la moelle épinière.

ass_0

Ce geste peut lui aussi en cas d’échec être répété plusieurs fois.

Au terme de ce coup de grâce, le taureau, sous la douleur insoutenable, sera pris de convulsions incontrôlables puis sombrera peu à peu.

 

Un ...

 

merci Cathy pour ce partage

Ce Qu’il Faut Faire Pour Survivre à un Tsunami 24 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Solstice d’été 22 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

Solstice d’été

 gmir

Aujourd’hui c’est le solstice d’été et en Norvège c’est également bientôt Sankthans (Saint-Jean en français).

 

Cette fête folklorique avait lieu le 24 juin et célébrait la mémoire du prophète Jean-Baptiste. C’était une fête catholique qui avait énormément d’importance au moyen-âge mais qui, après la réforme de 1770, ne fut plus considérée comme un jour férié en Norvège.

 

La fête continua néanmoins d’être célébrée dans certaines régions de la Norvège, afin de perpétuer la tradition. Bien que cette fête soit catholique, elle n’en reste pas moins très en lien avec les traditions pré-chrétiennes et notamment avec le solstice d’été.

 

Dans la tradition catholique, Saint Jean était l’un des saints le plus populaire en Norvège et son nom donna de nombreux prénoms (Johan, Johannes, Hans, Jon).

La veille de Sankthans, une coutume était d’entreprendre un pèlerinage soit vers une église, soit vers une source sacrée.

 

Le jour de Sankthans était très particulier dans le folklore norvégien car il était considéré comme magique.

 

Par exemple, toutes les plantes ramassées ce jour-là possédaient des propriétés supplémentaires. C’est pourquoi, il était de coutume de décorer sa maison avec des fleurs. Une vieille tradition appelée « L’éveil des champs » consistait à aller au milieu d’un champ pour déposer une brindille.

 

Mais la nuit de Sankthans était également vue comme un point culminant pour la sorcellerie.

 

On disait que cette nuit-là, les sorcières sortaient sur leur balai pour se réunir. De nombreuses sorcières au Finnmark ont été brûlées car elles avaient été accusées de pratiquer un sabbat durant cette nuit. A Bergen, on disait que la montagne Lyderhorn était un lieu de rassemblement pour les sorcières.

 

La coutume qui est sans doute la plus connue de Sankthans, est celle d’allumer des feux de joie. La plus vieille mention de cette coutume date de 1550 par Olaus Magnus dans ses « Descriptions des peuples du Nord ».

 

De grands feux de joie étaient donc allumés et les gens dansaient, chantaient et buvaient autour. Lorsque le feu était presque éteint, les villageois s’amusaient à sauter par-dessus. Cette tradition était très populaire dans plusieurs pays et demeure encore vivante aujourd’hui ! Elle réunissait parfois plusieurs villages et devait être spectaculaire.

 

Une autre tradition moins connue, qui avait lieu surtout dans l’ouest de la Norvège, était le mariage des enfants. Ces derniers s’amusaient à se marier comme des adultes et des cérémonies étaient organisées avec des enfants costumés en prêtre, en fiancé, en invité etc…

Enfin, comme toutes les fêtes qui avaient lieu, la météo était très importante ce jour-là. Par exemple, on disait que s’il pleuvait et qu’il y avait du brouillard le jour de Sankthans, alors il n’y aurait pas de noix cette année là.

 

Dans certains pays, la fête du milieu de l’été (Midsummer) est célébrée la veille de la Saint-Jean.

 

Si chaque pays possède ses propres coutumes, celles de la Saint-Jean / Sankthans / Midsummer, reste globalement identique à travers l’Europe. On retrouve le lien avec l’eau et le feu, la fête du soleil et du jour le plus long de l’année, les feux de joie, les chants, les danses, les boissons… Elle fait partie du folklore européen et demeure l’une des fêtes pré-chrétiennes les plus fêtées encore de nos jours.

07_n 

Illustration: St. Hansaften paa Landet par Knud Bergslien

Avons-nous vraiment le droit de nous plaindre une fois que vous avez pris connaissance de ce qui suit ? 20 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

Avons-nous vraiment le droit de nous plaindre une fois que vous avez pris connaissance de ce qui suit ?

journee-mondiale-de-la-population

Hyper intéressant !

 

La population actuelle de la Terre est d’environ *7,8 milliards d’habitants* (décembre / 2020), source : Animal Planet

Pour la plupart des gens, c’est un grand nombre. C’est tout.

Cependant, en termes de pourcentage, on peut l’apprécier dans une dimension plus humainement gérable.

 

L’analyse qui en résulte est relativement plus facile à comprendre.

 

Sur ce total de 100 % :

-  11% sont en Europe

-    5% sont en Amérique du Nord

-    9% sont en Amérique du Sud

-  15% sont en Afrique

-  60% vivent en Asie

- 49% vivent à la campagne

- 51% vivent en ville

- 12% parlent chinois
- 5% parlent espagnol
- 5% parlent anglais
- 3% parlent arabe
- 3% parlent hindi
- 3% parlent bengali
- 3% parlent portugais
- 2% parlent russe
- 2% parlent japonais
- 62% parlent leur propre langue maternelle.

- 77% ont leur propre maison ou en location.
– 23% n’ont pas de logement.

-  21% consomment plus de calories que nécessaire.
-  6 3% peuvent manger trois repas complets.
-  15% sont malnutris, ont mangé le dernier repas, mais ne sont pas passés au suivant.

-  Le coût de la vie quotidien de 48% est inférieur à 2,00 USD

-  87% ont de l’eau potable .
– 13% manquent d’eau potable et/ou n’ont accès qu’à une source d’eau contaminée.

-  75% ont des téléphones portables
-  25% n’ont pas

-  30% ont accès à Internet.
– 70% ne parviennent pas à se connecter .

-    7% ont reçu une formation universitaire.
-  93% n’ont pas fréquenté l’université

-  83% savent lire.
– 17% sont analphabètes.

- 33% sont chrétiens
– 22% sont musulmans
– 14% sont hindous
-   7% sont bouddhistes
-  12% sont d’autres religions
-  12% sont athées, sans convictions religieuses

- 26% ont moins de 14 ans
– 66% sont décédés entre 15 et 64 ans
– 8% ont plus de 65 ans .

Si vous avez votre propre maison (ou un loyer), mangez 3 à 6 repas complets par jour et buvez de l’eau potable, avez un téléphone portable, pouvez surfer sur Internet et allez à l’université, vous faites partie du petit *Groupe Privilégié* (vous êtes de la catégorie *Global Elite* de moins de 7% de la population mondiale).

Dans les conditions actuelles, sur 100 habitants de la planète, seuls 8 peuvent vivre ou dépasser 65 ans.

….Si vous avez plus de 65 ans, soyez heureux et reconnaissant. Profitez de la vie, profitez du moment.

Si vous n’avez pas quitté ce monde avant l’âge de 64 ans, comme les 92 % de personnes qui sont parties avant vous,  vous êtes déjà béni parmi l’humanité.

Prenez bien soin de votre santé car personne ne s’en soucie plus que vous !

Profitez de chaque instant restant et ne vous plaignez pas.
Vivez et aidez votre prochain !

A NOUS TOUS QUI AVONS ENTRE 40-90 ANS : VOICI QUELQUES SUGGESTIONS SIMPLES ET UTILES POUR TOUS.

Toujours vérifier :

 *1* . le Cholestérol
 *2* . la glycémie
 *3* . les triglycérides
 *4* . la pression artérielle

Réduire au maximum :
 *1* . Sel
 *2* . Sucre
 *3* . Aliments riches en blé
 *4* . Produits laitiers 
 *5* . Produits transformés.

Nourriture nécessaire :
 *1*. Légumes
 *2*. Fruits
 *3*. l’eau
 *4*. Sport

Trois choses que nous devons essayer d’oublier :
 *1* . Notre Âge
 *2* . Notre Passé
 *3* . Nos Plaintes

Trois choses essentielles :
️ *1* . Nos Parents/ Amis/camarades;
️ *2* . Nos pensées positives;
️ *3* . Une maison propre et accueillante.

Trois choses fondamentales :
 *1* . Sourire / Rire toujours 
 *2* . Faire une activité physique régulière à son rythme
 *3* . Vérifier et contrôler son poids

Sept choses indispensables :
 *1* . N’attendons pas d’avoir soif pour boire de l’eau ;
 *2* . N’attendons pas d’avoir sommeil pour dormir ;
 *3* . N’attendons pas d’être fatigué pour nous reposer ;
 *4* . N’attendons pas d’être malade pour faire des examens médicaux ;
 *5* . N’attendons pas les miracles pour faire confiance à Dieu ;
 *6* . Ne perdons jamais confiance en nous 
 *7* . Restons positifs et gardons toujours espoir en un lendemain meilleur..

  document  intéressant et bien fait.

proverbe-confiance-en-soi_3

La conspiration du silence. Le podcast de juin 18 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Canicule : les 7 choses à ne surtout pas faire en cas de très fortes chaleurs 17 juin, 2022

Posté par hiram3330 dans : Apports , ajouter un commentaire

 

 

Image de prévisualisation YouTube

12345...76

Aldaria Final |
A demi -mot |
DES LETTRES ET DES MOTS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Aimé Comoé
| Les Poétiques Littérales
| Red Spirit